Cap au nord-ouest !

Après 10 jours à Java – une durée certes ridiculement courte, mais ce voyage n’est qu’une introduction aux réalités indonésiennes -, je m’envole pour Sumatra, à bord d’un avion Garuda, la compagnie nationale indonésienne. Bien que l’Union européenne ait enlevé de sa liste noire cette compagnie aérienne, je ne peux pas m’empêcher d’avoir un petit frisson en montant dans l’étroit appareil, qui ne m’inspire qu’une demi-confiance. Mais bientôt, la beauté des côtes de Sumatra, scrutées depuis le ciel, me fait oublier toute autre considération. 

Au revoir, Java, ses courtes distances et ses fortes densités de population, bonjour (“selamat pagi / siang / sore / malam”, selon l’heure du jour !) Sumatra, ses 50 habitants au km², ses immenses étendues de jungle (et de plantations de palmiers à huile…), ses orangs-outans. Changement de dimension, changement d’univers. 

This slideshow requires JavaScript.

Advertisements

About pondibea

Journaliste spécialiste de l'Asie du Sud, qui traîne son sac à dos (rempli d'au moins autant de livres que de vêtements !) à travers le sous-continent indien et l'Indonésie.
This entry was posted in lieux. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s